Vieil Ami

 

Devinez qui j'ai vu

sur un tas de gravats?

Mon meilleur ami d'école,

en bien triste état.

 

Je ne l'ai reconnu qu'à ce tatouage

dont je l'avais moi-même

marqué au front.

 

Jamais il ne m'a refusé

sa chaleur.

 

Toujours il a bercé

les rêves de l'enfant

qu'une assommante Mademoiselle

conduisait de main de maître

au sommeil.

 

Mon vieil ami d'école

était là,

suppliant de sa gueule béante.

 

Mon vieil ami d'école

était là,

mais qu'aurais-je fait

chez moi

d'un vieux radiateur?

 

Écrit par Serge Lesens Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.