27/01/2014

Le Lac

DSCN4452.JPG

Ici, il y avait un palais de cristal immérgé au fond des eaux.

 

Ici, il y avait un preux Chevalier s'éprenant à en mourir d'une tendre et jolie fée.

 

Ici, les feux follets de l'amour ne s'époumonent plus qu'en de bien petites flammes qui n'échauffent rien.

 

Ici, il n'y a plus que paix et tranquillité.

 

 

Mais ici, d'un seul regard perdu, la porte de l'Autre Monde peut s'ouvrir à moi, et il y fait si clair.

 

 

 

 

 

14:32 Écrit par Serge Lesens dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.